fbpx
Sélectionner une page

QU’EST CE QU’UNE INFORMATION DE QUALITÉ ? A qui puis-je me référer, faire confiance, pour essayer de comprendre, au-delà de mes émotions, ce qui se joue vraiment ? Que suis-je en droit de dire, quelles limites à cette liberté d’expression dont on nous parle tant ? Comment et pourquoi m’intéresser à tout cela finalement ?

Vous êtes jeunes et vous communiquez abondamment sur les réseaux sociaux. Vous souhaiteriez peut-être parfois que les adultes autour de vous se préoccupent un peu moins de votre « consommation » quelque fois frénétique de nouveaux médias, mais vous devez savoir que de nombreux observateurs extérieurs vous scrutent, vous analysent et vous étudient sous toutes les coutures pour essayer de mieux comprendre vos habitudes de consommation.

En Suisse, l’étude JAMES (Jeunes, Activités, Médias, Enquête, Suisse) procède tous les deux ans à une grande enquête afin d’observer vos comportements, décortiquer et minuter vos emplois du temps, sur le web, sur vos portables et devant la télévision afin de fournir aux autorités et aux institutions qui sont censées vous encadrer, des données scientifiques vous concernant.

Quels sont vos LOISIRS MÉDIAS préférés, à quels jeux vidéo êtes-vous accro, combien de temps passez-vous devant la télévision et que diable faîtes-vous donc quand vous n’êtes pas devant un ÉCRAN !?

Etude JAMES 2014

En 2014, l’étude JAMES s’est également penchée sur les aspects plus sombres d’internet : le cyberharcèlement, le sexting ou la cybermanipulation psychologique. On l’a beaucoup entendu ces derniers temps, cette cybermanipulation peut être un élément favorisant des formes d’embrigadement ou de radicalisation.

Vous participez à colporter des propos déformés

Les récents événements dans le monde (attentat de Charlie Hebdo, conflits au Moyen-Orient, accueil des réfugiés, …) ont en effet dévoilé la difficulté, particulièrement pour vous les jeunes, de maîtriser aujourd’hui la complexité de l’information, son décryptage, la manière dont elle est relayée dans les médias, sur internet et sur les réseaux sociaux.

Beaucoup d’entre vous avez réagi spontanément et avec une émotion sincère aux attentats parisiens. Vous avez affiché solidairement un JE SUIS CHARLIE sur vos murs ou un drapeau français lors des attentats de novembre 2015. Mais vous vous êtes aussi parfois fait le relais de pensées radicales possiblement méprisantes à l’égard de telle ou telle communauté. Vous avez participé, souvent sans le savoir, à alimenter des débats tronqués, faussés, à colporter des propos déformés, incomplets pour ne pas dire erronés.

Trump - Fake News

Il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.

Vous souvenez-vous de cette période de votre vie où chacune de vos découvertes vous amenait à vous demander POURQUOI ? Pourquoi les fleurs poussent ? Pourquoi la pluie tombe ? Pourquoi la mer ne déborde-elle pas ? Question résolue bien sur depuis que vous vos parents vous ont révélé l’existence des éponges au fond des océans. Une époque « bénie » ou chaque réponse venait alimenter l’hémisphère analytique rationnel et logique de votre cerveau pour vous aider à mieux connaître le monde qui vous entourait. Mieux le connaître pour mieux le comprendre, mieux le comprendre pour mieux l’appréhender, pour mieux oser alors l’explorer…

Mais aujourd’hui, en pleine adolescence, les POURQUOI, qui ont pour fâcheuse tendance à vous amener à d’autres pourquoi et à d’autres encore ne sont pas là pour vous rassurer et vous allez sans doute leur préférer les PARCE QUE, plus faciles à comprendre et à communiquer.

 

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!